Articles‎ > ‎

La Seime de quart

publié le 31 mars 2011 à 10:34 par Samuel GOUDSMEDT   [ mis à jour : 3 avr. 2011 à 09:02 ]

 



Une seime est une fissure dans le pied. Généralement elle commence du bas du pied pour remonter vers la couronne. On appelle ce cas de figure "seime verticale". Lorsque la fissure atteint la couronne elle peut provoquer des lésions plus ou moins graves. A chaque posée du pied, la fissure s'ouvre davantage et est susceptible de provoquer des saignements et/ou des boiteries. Si la seime n’est pas soignée à temps, elle peut sérieusement endommagée la couronne. Il est très important de bien veiller aux cailloux qui s'introduisent dans le pied et qui agissent alors comme des coins.
La seime est souvent la conséquence d'une corne trop sèche.


Dans le cas présent, le cheval présente une seime peu importante au niveau du quartier alors appelée "seime de quart". La présence  de cailloux a agravé la seime provoquant sa montée rapide vers la couronne. Par chance la couronne est intacte grâce à la réactivité de son propriétaire qui a rapidement fait intervenir le maréchal ferrant. La consultation du pied de l'équidé permet, à l'œil nu, de détecter l'ouverture de la seime à chaque posée du pied.


Pour soigner ce cheval le principe est « simple » : il faut bloquer l’écartement de la seime. Je choisis de refaire le pied avec de la résine spécialement conçue et adaptée. La procédure est tout aussi simple : commencer par nettoyer et dégraisser le pied, puis réaliser deux rainures de part et d'autre de la seime. Ensuite étaler la résine sur toute la surface nettoyée. Couvrir la résine avec un simple morceau de jeans que l'on recouvre à nouveau de résine.

Les avantages de cette méthode sont :
  • Une meilleure répartition des pressions et des forces exercées par le pied au regard des interventions de pose d'agrafes ou de plaque vissée.
  • La résine  a la particularité de se rétracter au séchage. Les rainures, elles, se gorgent de résine.
Ce sont ces deux actions qui entraînent le resserrage de la seime. Les deux extrémités de corne se soudent. Le bout d’étoffe en jeans est juste là pour renforcer la résine. Habituellement on utilise de la fibre de carbone qui a le désavantage d’être honéreux. Le jeans est une bonne alternative et diminue le coût de l’intervention.

Deux semaines après l'intervention, la seime ne s'ouvre plus et le cheval peut être de nouveau ferré. Dans le cas présent, il s'agit d'un tout premier ferrage sur un poulain Haflinger. J'ai observé l'arrêt du développement de la seime ainsi que la repousse correcte de la corne sans marque de lésion.

Malheureusement ce cheval a été vendu,  je n'ai donc pas pu approfondir le suivi de mes observations.