Articles‎ > ‎

Le rôle de la fourchette

publié le 12 juil. 2010 à 07:02 par Samuel GOUDSMEDT   [ mis à jour : 24 août 2010 à 12:24 ]
  La fourchette a un rôle primordial dans la santé des pieds et membres des chevaux. Elle favorise l'amortissement, la circulation dans le membre et l'irrigation sanguine dans le pied.

La conformation de la fourchette

Son élasticité naturelle contribue à l'amortissement des chocs. Elle doit être large et bien épaisse, divisant la sole en deux parties égales. Elle est formée de deux branches ou lames de même conformation. Ces branches forment un V se rejoignant en un point (base du V) appelé la pointe de la fourchette ;  les deux lames sont séparées vers l'arrière du pied par la lacune médiane. De part et d'autre de la fourchette se trouvent les lacunes latérales, jonction de la fourchette dans la sole.

Son effet

Il existe plusieurs théories sur l'action de la fourchette dans le pied et le membre. A mon sens la plus appropriée est la théorie de la pression et de la dépression.

L'écartement des talons  et des cartilages ungulaires sont poussés vers l'extérieur de par la pression exercée par le coussinet digital. Ce dernier va se vider de son sang pour le renvoyer dans les veines. A lever du pied, le mécanisme s'inverse, les cartilages ungulaires et les talons reprennent leur place initiale en exerçant une pression latérale sur le coussinet digital qui se recharge en sang neuf.

Lors de l'appui, le poids fait descendre la seconde phalange et tend à écraser le coussinet plantaire contre la fourchette. Celui-ci exerce, par l'intermédiaire des cartilages latéraux, une pression sur les parois latérales du sabot qui s'écartent vers l'arrière de quelques millimètres. Si la fourchette ne participe pas à l'appui, ce rôle d'amortissement ne peut avoir lieu, ce qui engendre à la longue des boiteries. Soulignons cet état de fait comme la conséquence sur les équidés qui sortent peu de leur box ou d'un espace trop réduit. Les membres enflent par l'effet du manque d'irrigation sanguine.
Effectivement ce mécanisme de pression et de dépression améliore l'amortissement par cette force hydraulique et permet une bonne circulation sanguine dans les membres. Même constat pour les équidés dont la fourchette est atrophiée ou atteinte d'une importante pourriture.


Pied et fourchette


  1. pointe de la fourchette
  2. lame ou branche de la fourchette
  3. lacune latérale
  4. lacune médiane

Schéma simplifié de l'effet de la fourchette



  1. seconde phalange
  2. coussinet digital
  3. cartilage ungulaire
  4. paroi ou muraille
  5. fourchette
Les flèches indiquent les différentes forces et pressions.

Comments